Casiers de stockage

icon
Casiers de stockage
Ports, Stockage et transbordement

Espace de transbordement avec casiers de stockage

Pour faire face tant à la forte croissance du trafic qu’à la demande croissante en espace de stockage, le port français de Mulhouse-Rhin fut agrandi d’un nouveau site de transbordement de 18 000 m² de surface. Ce projet important fut réalisé à l’aide de casiers de stockage flexibles de Legioblock.

Espaces de stockage réglables tant en hauteur qu’en taille

On décida, en 2010, de rénover de fond en comble le site de transbordement pour les marchandises en vrac du port d’Ile Napoléon. Les casiers de stockage existants faisaient appel à des poutrelles en I profondément ancrées dans le sol et qui soutenaient des cloisons imprégnées. De par l’arrivée d’une nouvelle gamme de produits tels que l’argile, le bois, le minerai de fer et les écorces, une expansion s’avéra bientôt nécessaire. On se mit à la recherche d’une solution qui serait mieux adaptée aux fluctuations qualitatives et quantitatives de la demande. La mise en œuvre du nouveau site de transfert devait se faire en plusieurs phases. Pour ces raisons, on opta pour le système de construction Legioblock : une solution flexible qui permet, à tout moment, d’ajuster la hauteur et la taille de l’espace de stockage.

img
person

« Chez Legioblock la flexibilité est non seulement une caractéristique de leurs produits, mais elle se trouve à la base toute leur façon de travailler, de la direction à la construction. »

Patrick Cybulski, capitaine de port à l’Ile Napoléon et porte-parole de l'Administration portuaire.

Grâce au système à ergots les Legioblock sont empilables librement les uns sur les autres. Cela permet d’assembler rapidement une structure quelconque : espace de stockage, cloison, protection contre l’incendie, isolation acoustique, pour une utilisation tant temporaire qu’à long terme. Le projet de Mulhouse incorporait la construction de l’un des plus grands entrepôts construits ces dernières années en France. La superficie importante de pas moins de 18 000 m² était loin d’être son unique caractéristique remarquable. Dans le port de Mulhouse-Rhin on procède au stockage de minéraux de très forte densité. Deux des exigences du cahier des charges étaient, d’une part, la garantie que les blocs empilés librement (c.-à-d. sans ciment ou matériels de fixation) présenteraient une stabilité suffisante pour résister à la pression des minéraux stockés et, de l’autre, qu’ils puissent résister aux appareils utilisés pour le chargement et le déchargement. Cela fut réalisé en partie par l’utilisation de Legioblock en pied qui, de par leur surface de contact au sol deux fois plus importante, offrent une stabilité encore meilleure et ne posent pas de problème pour le chargement et le déchargement.

img
slider-image
slider-image
slider-image
slider-image